Petit lexique des chaussures

Tel que promis 😉 , voici le premier d’une série d’articles sur les souliers.

Première étape !

On va essayer ici de différencier les principaux types de chaussures. Loin de moi l’idée de tous les identifier (je n’ai pas cette prétention) ou d’élaborer sur les différents sous-types, le but est simplement d’établir une base, permettant d’appeler un chat un chat… Tu remarqueras aussi que je ne m’attarderai qu’au type de chaussure (i.e. son patronnage), sans élaborer sur la décoration (ex. : brogue, bout fleuri, bout golf)… on se garde un peu de matière pour un autre post 😉 !

Richelieu

La chaussure habillée par excellence ! On la reconnaît lorsque la pièce de cuir où sont situés les lacets est en continuité avec celle qui constitue la tige (on dit laçage fermé). C’est le modèle à privilégier pour vos tenues habillées, pour le smoking et les costumes formels. Toutefois, ça demande un peu plus d’habiletés pour la mixer avec d’autres types de tenues. On la voit souvent en noir… mais poussez un peu le style et optez pour un modèle brun/marron ou gris, qui sera plus polyvalent avec un complet bleu ou gris.

1
Classique parmi les classiques… Ici un modèle Crockett & Jones, vieille maison anglaise qui est même le fournisseur officiel de 007 !

Derby

Chaussure un peu plus casual que le richelieu, on la différencie par le fait que la pièce de cuir comportant les lacets (le garant) est cousue sur la tige (la pièce de cuir qui enveloppe le pied). On dit alors que c’est un laçage ouvert. C’est un modèle très polyvalent, qui s’accorde autant avec un complet/cravate qu’avec un jean/t-shirt. Un must dans vos débuts stylistiques, qui vous tirera d’affaire dans (presque !) toutes les situations.

110751_curt_mens_derby_in_toffee_crackle_rub_off_-_three_quarter
Un peu plus funky ici ! Un modèle de chez Grenson, autre vieille maison anglaise ! On remarque bien la différence : la pièce de cuir comportant les lacets est «ajoutée» par-dessus le soulier.

Double-boucle

On passe maintenant à ton cousin italien ! Quand il drague dans les rues de Milan, avec son costume en lin, il porte sûrement un double-boucle (ou double-monk). Appelé ainsi parce qu’inspiré des chaussures de moines (ça a l’air…)… et parce qu’il y a 2 boucles pour l’attacher. Bon, techniquement, c’est habituellement un derby… mais, à notre avis, ça se case un peu à part. C’est un beau parti-pris stylistique, qui apporte une petite touche de raffinement à une tenue. Ça se mêle aussi bien à un jeans, des chinos… et sans bas dans les souliers. Pour avoir l’air d’un vrai casanova !

500x1000px-ll-851319b7_p7245287
Un modèle Santoni

Mocassin

Une catégorie qui ratisse large ! Là, on fait un grand retour aux sources. Il s’agit d’un type de soulier très ancien, que portaient les amérindiens il y a déjà plusieurs siècles… Chaussure casual de choix, elle ne comporte pas, par définition, de lacets et est souvent non doublée. On retrouve également quelques modèles plus formels, qui sauront faire la paire avec un costume. Un must pour la saison estivale, même quand elle est courte comme chez nous ! Surtout qu’on a le choix de plusieurs genres :

On part de ça

651086_00_zoom.jpg
Version Ferragamo

On continue avec ça

sperry-top-sider-chaussure-tp_4569933267273363003f.jpg
Les fameux «souliers bateaux», ici de chez Sperry Top Sider

On n’oublie pas ça

IMG_4083_1024x1024.jpg
De chez Altan Bottier. On est plus sophistiqué là !

Et évidemment, tu gardes ça au fond du garde-robe !

dscf1820.jpg
Sans commentaires

 

Espadrilles/Sneakers

Hautes ou basses, colorées ou unies, en cuir, textile ou synthétique, ce n’est pas le choix qui manque ! À l’origine un objet de sport uniquement, c’est maintenant devenu une pièce phare du vestiaire masculin, avec de nombreuses icônes pour les fashionistos (!? On réinvente le dictionnaire !) de ce monde. Nike Air Jordan, Adidas Gazelle, Converse Chuck Taylor… tant de modèle adulés par la stars. On en retrouve maintenant dans toutes les gammes de prix, et pour tous les styles. Au-delà des souliers à connotation très sportive, beaucoup de designers/marques se sont lancés dans les sneakers «design», i.e. des chaussures à l’allure sportive, mais clairement pas conçues pour le marathon. Il y en a pour tous les goûts… à toi de faire ton choix !

Chaussure-Running-Nike-Air-Force-1-Homme-Toute-Blanche.jpg
Un classique… des Nike Air Force One
paire-sneakers-lanvin.jpg
On change de classe là… Pas question d’aller courir le marathon avec ça. On est plutôt sur une espadrille avec un style très «streetwear», et pas mal haut de gamme. Chaussures Lanvin.

 

Pas trop étourdi ?!?!! Allez, une petite pause et on se jase de bottes/bottines/bottillons !!

 

 

Bottes/bottillons

 

Encore une fois, il y a toutes sortes de modèles sur le marché. Loin de moi l’idée de vous faire une liste exhaustive de ce qui s’y trouve, mais on reconnaît généralement quelques modèles qui sont un peu plus fréquents.

 

Balmoral

C’est un modèle un peu plus habillé, qui pourra soutenir le côté habillé d’un complet. On peut vulgariser en disant que c’est un richelieu qui a grandi ! Si tu regardes bien, tu remarqueras que, comme son petit frère, le système de laçage est de type fermé.

sherlock_bordeau-1200x901.jpg
Superbe modèle bimatière de chez Caulaincourt

 

Brodequin

Alors là, pas d’erreur, c’est un derby qu’on a allongé ! En effet, on remarquera que, contrairement au balmoral, les garants sont cousus sur la tige. Tu pourras en faire une utilisation un peu plus décontractée, et les variantes sont légion : work boots, combat boots (bon, pas nécessaire d’aller en Irak !), c’est une bottine qui peut être très polyvalente.

country-mg-nm1ok_912.jpg
Des bottines de chez Jacques et Déméter

Chelsea

Le chelsea, avec son panneau élastique sur le côté, est un des classiques des bottiers pour hommes. Épuré, avec une semelle en cuir mince, il fera très bon accord avec un pantalon de laine et un look plus habillé. Dans une teinte plus expressive, avec une semelle commando, il vous donnera un air plus «rocker». Un classique qui se glissera partout dans vos tenues.

229921_2.jpg
Disponible chez Browns

 

Chukka

Il s’agit d’un modèle à peine plus haut qu’un soulier «ordinaire», à laçage ouvert (avec tout au plus 3 œillets), et au look assez minimaliste. Si le chelsea se glisse un peu partout dans votre vestaire, alors le chukka est roi quant à la polyvalence. À part en «sweatpants», essayer de trouver un look qui ne s’y accordera pas ! Jeans, chino, costume… idéalement en cuir brun, vous ne pourrez plus vous en passer ! Honnêtement, ça vous en prend une paire !

chukka-marron-profil_650
Un must… difficile de s’en passer quand on commence à aimer les porter ! Jacques et Déméter

Jodhpur

Derrière ce nom à consonance indienne se cache une botte un peu plus expressive ; il s’agit d’un bottillon initialement conçu pour l’équitation, avec, au niveau de la cheville, un panneau avant et un panneau arrière, qui s’attachent avec une boucle et une courroie (qui enserrent la cheville). Un beau style, mais qui demande un peu plus de doigté dans vos tenues.

darjeeling_noir-1200x997.jpg
Un peu plus distinctif. Caulaincourt

Bon, j’espère que c’est un peu plus clair pour toi !! Si tu veux en savoir plus, je te suggère le lien suivant, du blogue de Jacques et Déméter, superbe chausseur français ! D’ailleurs, leur site regorge d’articles ultra intéressants sur le monde des chaussures pour homme.

Voici le lien :

Chaussure homme : découvrez tous les modèles existants

On se revient avec un article à propos de la durabilité d’une chaussure !

À + !

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s