Comment choisir des vêtements à sa (bonne ?) taille !

Commentaire reçu récemment : comment expliquer à quelqu’un qu’il choisit ses vêtements trop grand ? Pas toujours évident de dire à son ami (ou pire !) que sa chemise est 3 tailles trop grande ? Alors, tu l’envoies subtilement lire un article sur StyledePremier 😉 !

Voici donc quelques conseils pour choisir des pièces qui seront à ta taille ! Bon… ça n’est certainement pas un guide dans l’absolu, et certaines variations peuvent être souhaitables, pour des raisons de style notamment. Mais je crois que les signes suivants devraient t’aider à ne pas prendre un S quand tu serais mieux servi avec un L 😉 !

Dernier point de ce préambule : pour toutes les pièces habillées, 75 % des morceaux ne seront pas parfaites dès l’achat. Encore plus si tu as un physique «atypique» (grosses cuisses, très grand, physique plus fort,etc.) ! D’où l’importance de trouver un couturier fiable et talentueux pour t’aider à procéder aux petits ajustements qui feront toute la différence !

Et quelquefois, certains vêtements résisteront à toute tentative de modification ! C’est juste un signe qu’une plus belle pièce t’attend ailleurs (#pasfaitpourtoi) !

T-shirt/pull/chandail

On commence avec des pièces plus simples et casual. Le principal, c’est la largeur aux épaules. Tu veux que la cassure correspondant aux manches se produise tout juste à l’extrémité de l’os de ton épaule.

Aussi, tu veux avoir une coupe un peu cintrée au niveau du thorax, mais un peu plus relâchée pour le reste. Gare à ne pas avoir trop de tissu dans le dos toutefois ! À l’inverse, ça ne doit pas être moulant au point que ça ne découpe tes abdos 😉 ! Le principe : la pièce doit suivre le contour de ta silhouette.

Pour le reste, ça dépend du morceau que tu convoites. Sur un pull/tout morceau à manches longues, fais attention à la longueur des manches. Le pire serait qu’elles soient trop courtes (ce qui est quand même rare)… ça ne se reprend pas ! Si elles sont trop longues, tu peux les rouler, si la matière s’y prête. Sur un t-shirt, la longueur «classique» est à la mi-biceps. Après, tout est affaire de préférence… !

L’erreur classique : choisir une pièce trop grande !

tee-merinos-couv-760.jpg
Un bon exemple. Crédit photo : http://www.bonnegueule.fr

Chemise

Encore là, même principe ! Le premier point est un bon ajustement aux épaules.

Toutefois, sur une chemise (autant casual qu’habillée), tu dois aussi porter ton attention à quelques détails supplémentaires.

Premièrement : le col. Celui-ci doit être bien ajusté, sans venir t’étrangler ! Un col trop grand te fera paraître décharné, flottant dans tes vêtements… on évite.

Porte aussi attention à la longueur des manches. Elles doivent tout juste arrêter à la base du pouce. Dans le cas contraire, ça créera une redondance de tissu aux avant-bras et aux coudes.

DSC_0442.jpg
Comme ça ! Crédit photo : http://www.esthétiquehomme.com

Autre point, très important pour une belle tenue : l’aspect du dos. Ça dépendra beaucoup de la coupe que tu choisiras. Certains apprécient un peu plus d’aisance, d’autres voudront une coupe au plus près du corps. Dans tous les cas, il ne doit pas y avoir d’excès de tissu dans le bas de la chemise. Peu importe l’effet désiré, ça te fera prendre 20 lbs et tu auras l’air de flotter dans tes vêtements. Cette dernière partie est rarement parfaite l0rs de la vente. Plusieurs détaillants proposent d’ailleurs un service de retouche «de base» et permettront de réaliser des pinces au dos, qui affineront la coupe de cette chemise lilas que tu convoites tant 😉 !

v19859
Eh eh… tu ne l’avais pas oubliée j’espère !

Et, détail important : si tu jettes tes bras par en arrière, tu ne dois pas arracher les boutons du devant ! Si oui, choisis une taille de plus 😉 !

sh6202026_2.jpg

sh6202026_3.jpg
Un exemple qui tombe bien. Crédit photo : http://www.turnbullandasser.com

Jeans

Alors là, le grand classique du vestiaire masculin. Le denim, ça se détend. Alors si tu choisis ton jean avec un peu d’aisance dès le départ, tu auras «beaucoup» d’aisance après quelques ports !

Choisis le donc un peu serré au siège et aux cuisses à l’achat. N’aie pas peur, ça se détendra ! Si tu veux un exemple, je te réfère à notre expérience selvedge maison, partie 1 et partie 2 😉 !

Pantalons

Le principe demeure : trop de gens choisissent des pantalons trop grands. Et un excédent de tissu, contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, ça ne fait pas paraître plus mince !

Contrairement à un jean, ton pantalon se détendra moins, voire pas du tout. Ça dépend du tissu : un coton prendra un peu d’aisance, tandis qu’un lainage restera sensiblement pareil. Ajuste donc les conseils suivants au style de pièce que tu magasines.

Le siège doit présenter un peu de lousse, mais pas trop. Tu dois être capable de t’assoir sans déchirer une couture !

Côté longueur, le classique veut que ton pantalon «casse» tout juste sur le dessus de tes chaussures. Dernièrement, on voit beaucoup de modèles encore plus court, mais pas sûr que ça sera encore si intéressant en 2018… !

Après, la ligne de jambe devrait suivre ton anatomie, sans dévoiler les détails de tes mollets.

ss16_hm211176_582_01
Ça a ben du bon sang 😉 ! Crédit photo : http://www.hackett.com

Veston

On en a déjà parlé dans 1 ou 2 articles, mais on répétera quelques conseils généraux. C’est aussi (probablement) une des pièces pour laquelle le bénéfice d’un bon couturier sera le plus important. Ça sera rarement parfait du premier coup. Et au prix que ça coûte, aussi bien que ça soit parfait ! Surtout pour un Premier 😉 !

La longueur idéale devrait te couvrir le fessier. Si c’est une veste sport, tu peux viser un tantinet plus court, sans plus.

Les manches devraient révéler environ 1 cm de chemise environ (d’où l’importance d’essayer un veston avec une chemise !).

Le bouton supérieur devrait s’attacher sans difficulté, sans faire de plis, mais sans te laisser trop d’aisance. Si ça fait des plis : 1) détache-le puis 2) tu peux respirer et 3) change de grandeur !

o-ERIC-SALVAIL-570.jpg
En voilà un qui aime ses vestons très (trop !) serrés !

Le col du veston devrait être bien plaqué sur le col de ta chemise. Même principe que pour ce dernier : tu ne veux pas avoir l’air de flotter dans tes vêtements !

AW16_HM441678_582_02_thumb.JPG
Regarde comme ça tombe bien ! Crédit photo : http://www.hackett.com

Et, point ultime (!) : tu dois être confortable. Non, porter un veston ne rime pas nécessairement avec porter un kangoroo, mais il ne faut pas avoir l’impression de porter une armure !

132PDAG157B.jpg
Le veston du Moyen Âge !

Bon… j’espère que tu te sens mieux armé (quelle bonne blague avec l’armure ci-haut !!! Ok, ok j’arrête tout de suite…) pour choisir la bonne taille !
Bon shopping messieurs  !

4 commentaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s