Col blanc ?

On en voit quelques fois, en sortant d’une banque ou d’un conseil des ministres (ou alors d’une blanchisserie au 19e siècle).

chemise-homme-col-blanc.jpg

Oui oui, le col blanc. On le retrouve quelques fois assortie à des poignets (blancs… aussi !).

Tu te demandes qui a eu l’idée …originale… de créer ces chemises ? C’est un reliquat du siècle dernier. À l’époque, ces éléments étaient amovibles et on pouvait changer de col sans changer de corps de chemise !

On envoyait ces deux pièces à la blanchisserie pour un nettoyage en profondeur. Ils en ressortaient bouillis, blanc comme la neige dans un champs, pas comme sur le côté d’une autoroute, et durs comme du carton.

cache_47062049.jpg.png
Crédit photo : http://www.elisabeth-saunier.fr

Par coquetterie, les gens ne se limitaient pas à des chemises blanches unies. Ils portaient donc des chemises unies colorées, ou alors lignées, sur des cols uniformément blancs. Ça coûtait déjà cher de faire nettoyer ses cols, alors ne t’imagine pas que c’était réaliste d’en avoir qui étaient assortis !

Au début du 20e siècle, avec le progrès des technologies, il est devenu plus économique des réaliser des chemises «monopièces». Le col blanc fut donc un peu laissé de côté.

Mais, il continue de survivre un peu !

Si tu désires le porter, c’est une pièce connotée très formelle. Pas une très bonne idée, bref, de porter une chemise à col blanc ouverte avec des jeans ! Vise plutôt la tenue habillée avec cravate, costume formel et boutons de manchettes !

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s