Le noeud de cravate

Quelquefois, c’est tout simplement de petites détails qui feront une différence sur l’impression générale que donne ta tenue. Un bon exemple ? Le noeud de cravate.

Il n’y a rien de pire qu’un noeud bâclé pour gâcher les efforts titanesques que tu as fait pour sartorialiser (!) ton look du jour.

Voici donc quelques règles d’usage pour réaliser un noeud digne des meilleurs élégants !

Une belle cravate, tu choisiras 

C’est bien beau d’être un as du Windsor de la main gauche, si ta cravates est moche, ça ne vaut pas la peine ! Choisis donc une belle cravate, dans une matière noble (lin, soie, cachemire, laine).

Ton col de chemise, tu examineras

Tu as choisi une belle cravate ? Examine maintenant la chemise sur laquelle tu désires la porter. Si c’est une chemise à col étroit (style tab colar), un noeud large et généreux sera tout simplement disproportionné. À l’inverse, un noeud simple, dans un col italien très ouvert, aura l’ai perdu au milieu de ta chemise. Ça prend un équilibre !

Dans le même domaine, tu remarqueras que la matière et le tissage de ta cravate influenceront la façon dont se placera le noeud. Une cravate légère donnera un noeud fin et discret, tandis qu’une cravate lourde donnera un noeud plus imposant (pour le même type de noeud). Accorde donc la matière et la façon de nouer !

Le style du noeud, tu changeras

Tu as maintenant identifié ta combinaison col de chemise/belle cravate. Maintenant, à toi de découvrir plus qu’un type de noeud ! Ça peut être intéressant de varier à l’occasion. N’hésite pas à fouiller sur le net ; tu y trouveras plein de noeuds originaux et bien expliqués. Le site tous-les-noeuds-de-cravate en est un exemple !

À l’occasion, tu t’adapteras

Dans la vie, il faut savoir s’adapter aux circonstances. Tu es invité à un souper présidentiel ? Alors un noeud plus net que net, bien symétrique, est de circonstance ! Le classique, pour ce genre d’occasion, est un noeud Windsor (tu le retrouveras au lien que je t’ai donné plus haut). Digne de la monarchie britannique 😉 !

Au contraire, tu as un 5 à 7 au centre-ville ? Alors choisis un noeud plus casual, par exemple un noeud italien. Et tant mieux si c’est pour courtiser une italienne !

Règle générale, la symétrie n’est certainement pas une obligation. Tu vises la perfection, mais elle ne se retrouve pas nécessairement dans un triangle parfait ! Une petite asymétrie, c’est ce qui ajoutera une touche d’authenticité à ton look.

Aussi, les puristes chercheront souvent à créer une goutte. C’est un repli à la base de la naissance de la cravate… Le but, c’est de mettre ta cravate en évidence !

23.jpg
Une belle goutte ! Tiré de http://www.drakes.com

Plus généralement, et on le voit un peu sur la photo qui précède, il y a une nette tendance italienne à laisser le «petit pan» (le côté non mis en évidence de ta cravate) apparent. C’est dans l’esprit de la sprezzatura… ! Par contre, ça manque un peu de finition pour une occasion formelle… à toi de trouver l’équilibre.

En terminant, je te laisse sur un petit référentiel publié par le cravatier Howards, de Paris.

Bonne journée messieurs !

noeuds-cravates_1.jpg
Tiré de http://www.howards.fr

Une de l’article : http://www.thebespokedudes.com

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s