L’entretien des chaussures

Tu aimes les belles chaussures ? Tu veux qu’elles restent belles pour longtemps ? Alors il faut les entretenir ! C’est comme une belle voiture, faut les frotter à l’occasion pour que ça brille et que ça dure 😉 !

Entretien quotidien

Ça commence après chaque port. Tu les as portées toute la journée ? Alors journée de congé le lendemain ! Touche à la semelle interne de tes chaussures : elle est humide, elle a «subi» ton pied toute la journée. Elle a donc besoin de respirer, pour évacuer toute la sueur que tu y as déposée. Règle d’or (la première !) : on ne les portes pas deux jours de suite ! Et idéalement, donne-leur 2-3 jours de congé avec de les remettre. Elles ne s’en porteront que mieux.

Ensuite, première chose que tu dois faire (et deuxième règle d’or !) : y mettre des embauchoirs.

52864457535e578b3755eb243b45ce8c-embauchoirs2-596

Ça permettra de «rafraîchir» tes chaussures et d’évacuer la sueur qui y est accumulée. Choisis-les en bois brut. Ils auront ainsi une meilleure fonction.

Deuxième étape : tu prends une brosse, avec un poil pas trop rigide, ni trop doux : ce qu’on appelle un décrottoir. Ensuite, prends 2 minutes de ton temps et retire toute cette poussière qui s’est accumulée !

52864457535e578b3755eb243b45ce8c-decrottoir2-639.jpg
Voilà un décrottoir !

Et voilà, ça t’a pris un gros 3 minutes, un peu d’huile de coude, et tes chaussures devraient être prêtes pour de nouvelles aventures dans quelques jours (la conquête du monde, ça demande quand même 1 ou 2 journée de congé 😉 !).

Petit détail : si ta semelle est mouillée (par exemple, tu as marché sous la pluie) : fais les sécher couchées sur le côté. Ça permettra à la semelle de bien sécher !

Entretien occasionnel

52864457535e578b3755eb243b45ce8c-laitsaphir-610Un peu de cirage à chaque mois qu’on t’a dit… et ça devrait suffire. Erreur ! C’est un mythe qui doit être combattu. Le cirage, c’est du maquillage à chaussure. Ça ne sert à rien de maquiller tes chaussures si tu ne les as jamais lavées (crédit ici à
http://www.jacquesdemeter.fr pour cette excellente analogie 😉 ). À chaque douzaine de ports,
tu devrais donc les «laver» avec un lait nettoyant. Le but : retirer toute la «crasse» qui s’est accumulée en profondeur des pores du cuir. Et ça inclut les anciennes couches de cirage ! Ainsi, le cuir de tes chaussures sera prêt à recevoir une crème pour qu’il soit nourri et hydraté, pour éviter qu’il ne craquelle.

52864457535e578b3755eb243b45ce8c-creme-603Ensuite, à chaque 2-3 mois, un petit coup de crème nourrissante (pas de cirage, ou du moins, pas seulement ça), pour nourrir ton cuir. Cette crème, c’est comme le shake d’un douche-bag : ça prend ça pour survivre. Elle fournira les nutriments pour éviter que ton cuir ne dessèche et pour qu’il garde un bel aspect vivant. C’est aussi comme ça, c’est-à-dire en étant bien entretenu, qu’il pourra développer une belle patine avec le temps.

Ces crèmes sont d’ailleurs disponibles dans plusieurs teintes ; choisis celle qui se rapproche le plus de la couleur de tes chaussures. Tu as des souliers patinés ? Alors discutes-en avec la maison qui a produit tes souliers… La plupart, ceci étant dit, te recommanderont toutefois de choisir une crème incolore.

L’étape finale : tu prends une brosse à reluire, traditionnellement faite en crin de cheval, et tu frottes énergiquement pour apporter un fini soyeux à tes chaussures !

52864457535e578b3755eb243b45ce8c-reluire2-643.jpg
Doux doux doux, pour «polir» ton cuir !

Là, tu te demandes quels sont donc tous ces &($&%)# de produits dont je te parle (malgré les illustrations) ?! Ça n’est pas tout à fait en vente à l’épicerie du coin. Si je n’ai qu’une recommandation à te faire, c’est la suivante : choisis la marque Saphir. C’est une marque française, distribuée à travers le monde, dont les produits ont fait leur réputation. Ils produisent autant lait nettoyant que crèmes, cirages, ou produits d’entretien plus poussés (détachants et autres).

Pour ce qui est des brosses en question, renseigne-toi auprès d’un bon cordonnier. Il devrait pouvoir t’éclairer.

Le cirage

On a donc terminé les bases de l’entretien d’un beau soulier… Mais quid du cirage que-tu te-dis ?? C’est vraiment une étape optionnelle. Ça vient après toutes les étapes dont je viens de te parler. Comme je te le disais plus haut, le cirage, c’est pour maquiller tes chaussures ; tu mettras donc en valeur la teinte que tu appliqueras, voire tu produiras des nuances de couleur qui s’apparenteront à une patine… Et c’est complètement facultatif.

Si ça t’intéresse, je te mets quelques liens, plus bas, qui t’illustreront quels sont les bénéfices du cirages, et comment l’appliquer. C’est la même chose pour le glaçage, qui représente le processus pour obtenir un beau fini miroitant sur la pointe de tes godasses préférées.

Quelques références supplémentaires

Le blog de la maison française Jacques et Déméter (dont j’ai déjà parlé dans d’autres articles) regorge d’articles traitant de l’entretien des chaussures :

http://blog.jacquesdemeter.fr

Voilà un vidéo assez bien fait, des collègues français de http://www.bonnegueule.fr, avec la collaboration de la marque Septième Largeur, sur l’entretien et le cirage des chaussures :

Tu veux un vidéo sensuel sur le cirage ? Alors tu seras servi par ces explications, fournies par Olga Berluti elle-même, de la grande maison parisienne du même nom :

 

J’espère que tu y as appris quelque chose !

Bonne journée messieurs !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s