Le deuil d’un style

Je ne te l’apprends probablement pas, Sir Roger Moore est décédé, tout récemment.

En tant que fan irréductible de la célèbre «dynastie» britannique, mon coeur de 007 ne peut qu’être en deuil.

Même s’il ne s’agissait que d’un rôle, avec cet homme quitte un certain esprit d’élégance, que plusieurs acteurs plus modernes (bonjour Daniel Craig !) n’ont jamais su conserver.

Le plus intéressant est que cet homme était foncièrement (selon ses dires) non violent. Lors d’une entrevue sur les 50 ans de la saga 007, il avait d’ailleurs confié être mal à l’aise avec toute cette violence, et avoir tenté d’insuffler une certaine dose d’humour à son personnage. On reconnaîtra certainement qu’il avait un sens de la répartie (british, indeed !) très bien développé. À tout le moins, dans ses films 😉 !

The-Rake-Doug-Hayward-Issue-50-00005-488x684.jpg
Crédit photo : http://www.therake.com

Cette image provient d’un des titres de la célèbre série : L’espion qui m’aimait (The spy who loved me). Le style est certes d’une autre époque, mais l’image est d’une élégance intemporelle.

Bonne journée (tout de même !) messieurs !

1 commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s